Apprenez à vos enfants, d’après les accords Tolquèques

Voici une merveilleuse vidéo!

Point de départ de discussions prometteuses, d’animations endiablées, de débats riches et profonds, en famille, en ateliers,…
La narration se base sur le livre « La chevalerie relationnelle » d’Olivier Clerc, et propose de le revisiter pour rendre son contenu accessible aux enfants dès 7 ans. L’idée est d’explorer les processus de nos relations sociale, à l’école et à la maison, en mettant l’accent sur l’importance de la parole et du choix de nos mots.

Cette vidéo a pour but de nous aider à établir des liens sociaux harmonieux, dans le respect de l’autre et aussi de soi-même. Cette animation résulte de trois mois de travail de M. Monnier, dans le cadre de son travail de bachelor à la HEAD (Haute école d’art et design de Genève).

Dans son livre, Les accords toltèques : une chevalerie relationnelle,Olivier Clerc nous fait découvrir les Accords Toltèques De don Miguel Ruiz sous un jour nouveau en les comparants aux attributs du chevalier. Ils sont ainsi encore plus faciles à mettre en œuvre au quotidien. Les 5 Accords Toltèques pour la chevalerie :

• La parole, que le 1er accord nous demande de maîtriser, c’est l’épée à double tranchant du chevalier.

• Ne rien prendre personnellement, 2e accord, c’est le bouclier qui protège de l’opinion des autres.

• Ne pas faire de suppositions, comme nous y invite le 3e accord, c’est le Graal du chevalier toltèque : sa quête de vérité. • Le 4e accord, Faites toujours de votre mieux !, est sa devise, sa règle de vie qui s’applique à tous les autres et à chaque aspect de notre existence.

• Enfin, le 5e est son heaume ailé : un casque qui le protège de la crédulité (Soyez sceptique) avec des ailes au niveau des oreilles (apprenez à écouter).

Mettre en pratique ces accords, grâce à de nombreux conseils, c’est apprendre à devenir un chevalier toltèque afin de cultiver des relations impeccables, enfin libérées de ces ennemis intérieurs que sont la crédulité, la susceptibilité, la médisance, les projections, le laxisme et le perfectionnisme, parmi tant d’autres.